Trois millions d’euros ont été investis dans la création d’Oyst, et trois autres le seront cette année.

La start-up n’a pas de concurrents directs et espère bien préserver cette longueur d’avance. Oyst entend bien aller encore plus loin en simplifiant l'ensemble de l'expérience d'achat sur internet.

La société est le joker des sites marchands

Oyst propose aux e-commerces non pas des clics, mais des ventes concrètes, ce qui leur apporte des achats sans danger.

Un porte-monnaie contenant l'ensemble des données de l’acheteur est transmis au e-marchand, qui peut de cette façon assurer la livraison. Les vendeurs n’ont aucuns frais à avancer, la rétribution d’Oyst se fait par un système de commissions sur les produits vendus.

Grâce à Oyst, la vie des acheteurs en ligne est simplifiée

Il suffit de cliquer sur le bouton Oyst accompagnant le produit qui vous convient pour réaliser son achat. L'identification des utilisateurs se fait de façon sécurisée, notamment grâce à la biométrie. Oyst entend bien restituer du temps utile aux internautes en leur permettant d'acheter ce qu'ils veulent en toute sécurité et surtout en un seul clic. Oyst est une initiative française, dont Julien Foussard et Quentin Vigneau sont à l'origine. Titulaire d'un diplôme de Telecom Paris Tech (ancienne ENST) et de HEC Paris, Quentin Vigneau a, avant de se lancer avec Julien Foussard, créé sa première société en 2015. La société, dont la création remonte à l'année 2016, souhaite développer des solutions nouvelles dans le monde du web. Environ 30 personnes ont d’ores et déjà rejoint Oyst, se joignant ainsi à ses deux créateurs.


L'entreprise a été présentée officiellement durant le salon du e-commerce de Paris, en septembre 2016. Dans la capitale, entre salle réservée aux massages, sauna, jeux vidéo et salon pour dormir, la start-up espère réellement réussir en attirant les meilleurs.

Oyst est l’une des diverses start-ups internationales et novatrices créées par Julien Foussard.

De grands projets pour Oyst

Le e-commerce représente à l'heure actuelle 1 500 milliards d'euros au niveau mondial.

Selon Oyst, les plus jeunes sont disposés à adopter une technologie telle que celle-ci.


Nos partenaires